73 762 visites 3 visiteurs

Les Grands Frères U16 garderont la meilleure part du gâteau !!!

19 mars 2018 - 22:48

Il était une fois, dans une vallée marécageuse fleurissante, dans une petite bourgade aux couleurs Jaunes et Noirs, une petite famille modèle qui croquait dans la vie à pleines dents.

Dans cette si jolie famille, il y avait le papa et la maman bien sûr ainsi que trois enfants : une petite fille espiègle et deux jeunes garçons.

En ce samedi où l'hiver était encore bien présent malgré l'approche du printemps (ça c'est clair que l'hiver est encore bien là et qu'il commence à nous gonfler sévère ...), c'était l'effervescence !!!

Avec l'anniversaire du Papa qui s'annonçait le lendemain, il était important de procéder à une grande répétition générale en s'essayant à la création d'un magnifique gâteau d'anniversaire pour le chef de famille ...

Mais comme toujours dans ce genre d'histoire, un événement important allait perturber les festivités ...

Les deux garçons, habiles de leurs pieds, étaient comme leur père de vrais passionnés du ballon rond. Ils occupaient même une place de choix dans l'une des équipes prometteuses du modeste club local de leur commune.
Et comble de malchance, la prochaine rencontre de leur équipe devait se disputer plus tôt que prévu et comme leurs coéquipiers, les deux jeunes garçons durent terminer leur repas de midi aux lance-pierres. Il en était de même pour le Père qui pour chaque rencontre de ses fils mettait un point d'honneur à être présent ; voire même à se rendre avec eux sur le terrain pour assister l'arbitre.

Alors que la précipitation était à son comble, les deux jeunes garçons engloutirent littéralement leur part de gâteau pendant que leur Père était encore occupé au téléphone.
Un délicieux gâteau préparé en guise de répétition avec soin pour que chaque convive du lendemain soit comblé ... 
Tellement délicieux ce gâteau qu'on en mangerait bien encore une part ...

Juste avant le départ pour le stade, il ne subsistait que l'unique part du gâteau réservé au patriarche qui n'avait pu s'en délecter avant le départ. Le Père, bien conscient du présent offert sur la table de la cuisine, fut fort déçu de ne pas pouvoir prendre le temps de s'y arrêter. Il se ravisa cependant car il savait qu'en cette veille d'anniversaire, la part de gâteau l'attendrait bien sagement à son retour du match de ses deux grands garçons ...

Voulant contempler une dernière fois avant le départ, le bonheur culinaire qu'il retrouverait à son retour, le Père pénétra une dernière fois dans la cuisine ....
C'est alors avec terreur qu'il surprit l'un de ses deux jeunes garçons engloutissant la part du butin que chacun des autres membres de la famille avaient pris soin de lui préserver.

Entre surprise et colère, le Père regarda avec froideur son fils en lui signifiant de ne plus s'attarder sur les lieux de son crime et de prestement rejoindre le véhicule ...

Alors que la rencontre battait son plein, la pilule avait vraiment du mal à passer pour le bon Père de Famille qui une nouvelle fois s'était retrouvé avec ses deux garçons sur le terrain, un drapeau en fin de vie entre les mains.

Partagé entre colère et vengeance, le Père que l'on connaissait le plus souvent si calme et si apaisé avait l'air bien hagard en ce samedi après-midi. Cela, malgré la joie immense de ses deux fils et de leurs coéquipiers qui, bien rentrés dans la rencontre, menait largement au score face à leurs adversaires du jour.

Au contraire, la joie de son fils, qui venait de lui dérober son plaisir de milieu d'après-midi le rendait encore plus furieux. Mais en bon père de famille et malgré la rancœur, il savait comme il aurait compliqué pour son fils de se faire réprimander juste avant une rencontre d'importance face à l'équipe de la bourgade voisine. Déverser sa colère l'aurait surement soulagé lui mais aurait pu considérablement pénaliser l'équipe.

Au fond de lui pourtant, il savait que sa progéniture ne perdait rien pour attendre et que sa vengeance serait terrible !

Puis, telle une lumière divine réchauffant le pénitent, un coup du sort bienveillant vint perturber l'après-midi ... et la rencontre du jour ...
Sur une accélération, l'arbitre central du match se blessa alors soudainement ... impossible pour lui de reprendre la partie ...

Comme le prévoit le règlement dans ce genre de situation, il convient au premier assistant de prendre la place de l'arbitre central en cas de blessure. Dans notre cas présent, ce rôle était tenu par notre bon père de Famille !!!

L'occasion fut trop belle ! La correction n'aurait pas besoin d'attendre le retour au sein du cocon familial car à peine le sifflet récupéré, le Père revanchard s'empressa de siffler un Penalty contre son fils coupable !
Bien piètre correction penseront certains mais la simple vision des quelques miettes de SA part de gâteau qui avaient survécu au crime de l'un de ses fils étaient devenu tellement insupportable.

Le Brave Père de Famille ne restera finalement qu'un homme ... qui avait encore un peu faim ...

La Morale restera bien aussi tel est pris qui croyait prendre !!!

Bien évidemment, toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Mais alors pourquoi vous conter une si longue histoire Jaunes et Noires ?

Bein pour rien en fait (ou peut-être juste pour rire). Ce qui est sûr, c'est que la part du gâteau ne sera pas revenu ce samedi à l'AS Montigny opposé aux Grands Frères U16

Avant ce penalty encaissé, les attaquants marliens avaient eu la bonne idée de prendre 3 buts d'avance.
C'est vrai aussi que les Grands Frères U16 avaient à cœur de faire oublier à leurs supporters du jour la défaite en Coupe des Réserves (0-2) mercredi face à une bonne équipe U18 de Rombas.

Une très grande volonté collective aura permis de dominer les débats la plupart du temps dans ce match et surtout de marquer.

Félicitations aux joueurs qui ont affiché une grande détermination dans leur engagement et leur mobilité. Un peu plus d'application devant le but adverse aurait même permis d'alourdir le score au cours de cette rencontre où les deux équipes et leurs staffs techniques auront eu un comportement exemplaire.

Bon promis, la prochaine fois on f'ra moins long et encore un très bonne anniversaire à Fabrice FRETEAU, Vice-Président et Dirigeant des Grands Frères !
Et un grand Merci à Dom le Sage qui aura fortement inspiré ce Post !

Championnat Moselle U17 : SC Marly 2 - AS Montigny lès Metz : 3 - 1.
Buts pour Marly : OKOROx2 - MOZET

 

Commentaires

LE PARTENAIRE DE LA SEMAINE

DEPUIS LE 31 MAI !

 

PROCHAINEMENT

affiche echo'sport.jpg